Comment devenir consultant en cabinet de recrutement

Le consultant en recrutement de ressources humaines est un expert en la matière. Il assiste un employeur dans la sélection de son nouveau personnel. Il intervient dans l’ensemble du processus de recrutement, de l’analyse des besoins en recrutement à l’évaluation des prospects, afin de fournir à l’organisation les meilleurs profils possibles.

Les principales tâches d’un consultant en recrutement

Le rôle d’un consultant en recrutement consiste notamment à sélectionner des profils adaptés aux besoins du client, puis à examiner le poste et son placement au sein d’une entreprise. Employé d’un cabinet indépendant, il sert d’intermédiaire entre les employeurs et les chercheurs d’emploi. Ses fonctions diffèrent selon les situations, mais en général, il travaille en trois étapes : l’analyse des demandes du client, l’élaboration d’une procédure de sourcing et la sélection du candidat.

Tout d’abord, le consultant en recrutement s’informe des besoins du client. Il procède ensuite à une série d’évaluations (environnement professionnel, poste à pourvoir) et s’appuie sur une description du travail et des missions du titulaire pour élaborer le profil parfait en termes de capacités, de talents, de traits de personnalité souhaités, etc.

Deuxièmement, il recherche des sources. En d’autres termes, il mène un plan qui comprend le ciblage de la recherche, la diffusion de l’offre d’emploi, la collecte et l’analyse des informations sur les candidats potentiels et la sélection des profils qui correspondent aux besoins de recrutement de l’entreprise. En résumé, il est en charge de la recherche, de l’identification et de la sélection des candidats avant l’entretien d’embauche.

Dans un troisième temps, il propose une liste des meilleurs profils, qu’il soumet ensuite à son client. Le consultant peut accompagner le candidat sélectionné pendant la durée spécifiée dans les exigences, selon le souhait du client.

Le consultant en recrutement peut travailler avec plusieurs entreprises en même temps (avec des clauses d’exclusivité pour les entreprises concurrentes dans un secteur). Il prospecte pour accroître son portefeuille de clients lorsqu’il travaille en indépendant.

Les compétences requises

Le consultant en recrutement, également appelé « chasseur de têtes », possède un large éventail de talents et d’attributs qui lui permettent de trouver des candidats compétents. Il doit avoir une connaissance approfondie des secteurs d’activité de ses clients, des fonctions pour lesquelles il obtient des missions, et une compréhension complète des procédures de recrutement. Il doit également posséder :

  • des capacités interpersonnelles exceptionnelles ;
  • des capacités de négociation ;
  • une forte capacité à évaluer et à reconnaître le profil psychologique d’un candidat ;
  • une connaissance approfondie du marché de l’emploi et de l’univers de l’organisation en question ;
  • une connaissance approfondie des professions dans le domaine en question, ainsi que des qualifications nécessaires ;
  • des capacités supérieures d’analyse et de gestion de l’information
  • d’excellentes capacités d’organisation ;
  • un haut niveau de résistance au stress.

Le salaire d’un consultant en recrutement

Le salaire de ce professionnel est déterminé par un certain nombre de facteurs, notamment son âge, son expérience et le secteur dans lequel il travaille.

La rémunération d’un jeune consultant en recrutement peut se situer entre 25 000 et 30 000 € bruts par an, tandis que celle d’un cadre expérimenté peut varier entre 45 000 et 80 000 € bruts par an.

La rémunération est fréquemment composée d’une partie fixe et d’une partie variable en fonction des résultats obtenus.