Investir dans le vin : pourquoi et comment cela fonctionne

Investir dans le vin est l’un des actifs secondaires qu’un bon investisseur peut choisir pour diversifier son portefeuille.

L’objectif de tout investisseur intelligent est d’investir dans des produits qui offrent le rendement le plus élevé possible avec le risque le plus faible possible.

Tout type d’investissement comporte un certain degré de risque, et celui du vin n’en est pas exempt, mais nous parlons ici d’un risque très faible et d’un investissement stable qui donne des rendements moyens de 10 % par an

Découvrons dans cet article en détail pourquoi investir dans le vin est une bonne idée et comment cela fonctionne.

Pourquoi investir dans le vin ?

Il existe plusieurs bonnes raisons de commencer à investir dans le vin fin.

Tout d’abord, nous ne parlons pas d’un produit financier, mais d’un bien de consommation tangible.

Sa valeur est dictée par un marché distinct et n’est pas liée à la volatilité des marchés financiers.

La performance des investissements dans les grands vins a résisté à toutes les récessions depuis 1929 et pendant les périodes les plus sombres, les prix sont restés stables, voire ont augmenté. Investir dans les grands vins, c’est diversifier son capital et se protéger de la crise.

La demande continue de croître dans le monde entier, mais la production reste très faible et pratiquement inchangée.

Un vignoble qui produit 1000 bouteilles d’un vin de très haute qualité en une année est apprécié, reçoit des notes élevées de la part des critiques et sa demande augmente. L’année suivante, cependant, elle ne peut espérer en produire 10 000 tout en maintenant la même qualité.

Les bouteilles de grands vins peuvent même durer une cinquantaine d’années.

Pendant ces années, le vin vieillit, mûrit, s’affine et sa valeur augmente. Cela en fait un excellent investissement à long terme, mais n’exclut pas la possibilité de créer une stratégie équilibrée entre bouteilles à long terme et bouteilles à court terme

Mais combien peut-on vraiment gagner en investissant dans des vins de luxe ?

L’augmentation annuelle moyenne est de 10% et dans certains cas beaucoup plus. Il s’agit d’une moyenne calculée sur la performance historique des indices de référence les plus importants par Liv-Ex.

Il existe des vins emblématiques qui ont acquis une valeur inimaginable au fil des ans, grâce aussi à une grande possibilité de raffinement et d’évolution.

En plus de ces perspectives de gains attrayantes, l ‘investissement dans le vin n’est pas taxé.

Vous ne payez pas d’impôt sur les bénéfices et pas de TVA ni d’accises sur les achats si vous profitez du stockage hors taxes.

L’importance du stockage

En plus d’être un moyen d’éviter les impôts, les entrepôts fiscaux offrent également une sécurité en matière de maturation du vin.

Acheter un bon vin et le stocker dans votre salon, ou même dans votre cave, est un risque énorme. L’abîmer devient extrêmement facile.

Une température constante de 14° C, une humidité contrôlée d’environ 60/70%, l’absence de vibrations et d’autres précautions sont ce qui permet au vin de vieillir parfaitement.

Garantir ces conditions chez soi devient une tâche très difficile, mais les entrepôts fiscaux sont spécialisés dans ce domaine.

Même une étiquette abîmée devient un problème lors de la future revente de la bouteille.

Comme tous les investissements, investir dans le vin comporte un pourcentage, bien que minime, de risque. Nous allons le découvrir dans la section suivante.

Les risques d’investir dans les grands vins

Les principaux risques sont d’acheter une bouteille contrefaite ou un vin qui n’est pas vraiment un investissement (et donc difficile à revendre).

Malheureusement, même dans le monde des vins d’investissement, comme pour tant d’autres produits de luxe, il existe des arnaques et des contrefacteurs.

Bien sûr, vous pouvez avoir la chance de trouver un vin à un prix avantageux, mais lorsqu’il est trop bas, vous pouvez avoir de mauvaises surprises. Vous pourriez vous retrouver devant un produit contrefait ou une bouteille défectueuse, mal conservée ou abîmée.

La participation aux ventes aux enchères (physiques et en ligne) est une autre source de mécontentement pour de nombreuses personnes.

Un pourcentage très élevé de produits contrefaits ont tendance à circuler et à être vendus à leur insu dans ces circuits.

Acheter des bouteilles de ces grands vins directement auprès des producteurs ou auprès d’autres sources qui peuvent garantir un produit sûr, comme les entrepôts fiscaux, est certainement la meilleure chose à faire.

Ce n’est pas un travail facile, surtout pour ceux qui ne sont pas expérimentés et n’ont pas assez de connaissances.